Aliments à calories négatives : info ou intox ?

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Peut-être avez-vous déjà entendu parler des aliments à calories négatives ? Les aliments à calories négatives seraient des aliments contenant si peu de calories que l’énergie nécessaire à la digestion serait supérieure à l’apport énergétique desdits aliments. Mais évoquer ces aliments à calories négatives : info ou intox ? Nous vous expliquons !

Aliments à calories négatives : de quoi parle-t-on ?

Les aliments à calories négatives sont très pauvres en calories, ont une forte teneur en fibres et un index glycémique faible. Ces aliments contiennent certes des calories, mais en quantité peu élevée, raison pour laquelle ils font fureur chez les adeptes du régime. Les aliments à calories négatives les plus connus (pour 100 grammes de produit) :
- le concombre, avec 11.4 calories ;
- l’endive, avec 20.8 calories g ;
- la courgette, avec 15.5 calories ;
- les haricots verts, avec 29.4 calories ;
- l’épinard, avec 21.5 calories ;
- l’asperge, avec 24.7 calories ;
- le chou-fleur, avec 23 calories ;
- la fraise, avec 30 calories ;
- le céleri rave, avec 32.4 calories ;
- et enfin le citron, avec 39.1 calories.

Ces aliments, parmi tant d’autres de la famille des fruits et légumes, sont les rois des régimes minceur. Mais pas seulement ! Ils s’inscrivent dans toute alimentation équilibrée, apportant à l’organismes fibres, vitamines, minéraux et oligo-éléments.

Alors, aliments à calories négatives : info ou intox ?

Cette appellation est-elle justifiée ou ne serait-ce qu’un mythe ? Face à l’ampleur de la mode des aliments dits à calories négatives et leurs allégations minceur, une étude menée par l’Université d’Alabama, publiée dans BioRxiv a souhaité vérifier ces calories négatives avec l’un des aliments phare de cette catégorie : le céleri. L’équipe du Dr. Buddemeyer a nourri des lézards (dont le système digestif serait très proche du nôtre, NDLR) uniquement avec du céleri, pauvre en calories et très riche en fibres. L’équipe de l’université d’Alabama a ensuite mesuré les calories a priori perdues par deux voies :
- la digestion, via l’observation du métabolisme ;
- les déjections, via l’analyse des selles et de l’urine.

Au terme de ladite étude, l’équipe du Dr. Buddemeyer a constaté que les lézards avaient en moyenne stocké un quart des calories lors des repas composés de céleri. Près d’un tiers des calories ont été utiles à la digestion, 43% ont été excrétées par les selles ou l’urine et 24% ont donc été stockées puis utilisées. Ainsi, les lézards n’ont pas brûlé plus de calories qu’ils n'en ont stockés et le céleri n’est donc pas un aliment à calories négatives.

De l’importance des aliments faibles en calories pour la balance énergétique

S’il n’existe donc pas réellement d’aliments à calories négatives, l’équipe du Dr. Buddemeyer rappelle néanmoins que cet aliment a une teneur très faible en calories. En consommer souvent dans le cadre d’une alimentation équilibrée, en accompagnement d’une activité physique, peut ainsi contribuer à une balance énergétique en déficit. Autrement dit, il est possible que la dépense énergétique soit supérieure à l’apport énergétique sur un ou plusieurs jours. Et une balance énergétique en déficit prolongée conduit à la perte de poids. Aussi le Dr. Buddemeyer préfère-t-elle considérer le céleri et les végétaux aux calories finalement non négatives comme des aliments qui « contribue[nt] à générer un bilan énergétique négatif et donc une perte de poids corporel ».

Sur le même sujet :
La spiruline pour perdre du poids : info ou intox ?
5 légumes d'hiver bons pour la ligne

Sources :
BioRxiv
Bio à la une

Experts en santé et nutrition depuis plus de 10 ans

Confidentialité totale de vos données de santé

94% de nos clients ont atteint leur objectif

Paiement sécuriséPaiement sécurisé

Tous les droits sont réservés wecookwecare.com ©