Faut-il faire du sport tous les jours ?

Faire du sport tous les jours : bonne ou mauvaise idée ?

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Vous avez profité de la rentrée pour vous remettre au sport et c’est une excellente chose ! Et après un mois de pratique, le sport s’ancre comme une habitude qui vous fait du bien ? Mais faut-il aller jusqu’à la pratique quotidienne ? Est-ce bon pour notre corps ? Décryptage. 

Faut-il faire du sport tous les jours ?

Oui, s’il est question d’entretien de forme

La pratique d’une activité physique légère à modérée peut n’être que bénéfique si elle est pratiquée au quotidien. Par activité physique légère à modérée, nous entendons : gymnastique douce, exercices au poids de corps, marche, étirements voire jogging ou natation durant 20 minutes. Il s’agit de maintenir une dépense énergétique régulière, qui peut aisément s’inscrire au quotidien : se rendre au travail à vélo par exemple, marcher chaque soir après la journée de travail, étirements au petit matin… Les possibilités sont nombreuses et ne pourront que faire du bien à votre corps.

Non, s’il s’agit de cardio intensif

Pour limiter au maximum l’impact des raclettes et tartiflettes à venir, peut-être avez-vous décidé de mettre les bouchées doubles dans la pratique d’une activité sportive. De 2 ou 3 footings de 45 minutes par semaine vous souhaitez enfiler les baskets 7 jours sur 7 ? Ce n’est pas une très bonne idée ! Une pratique intense et trop répétée peut avoir des conséquences diverses : accident suite à un surentraînement, épuisement physique, addiction… Si la pratique d’une activité physique vous procure une sensation de bien-être et que vous souhaitez y aller tous les jours, très bien, mais 20 minutes de course à pied suffisent. Autrement dit, pratiqué raisonnablement chaque jour le sport est bénéfique mais il se révèle dangereux si la pratique est intense.

De l’importance de la récupération après le sport

Si votre pratique relève plutôt de l’ordre de l’intense et du duratif, il ne faut pas négliger la phase dite de récupération. En effet, c’est durant cette phase que les fibres musculaires se régénèrent (notamment grâce à la synthèse des acides aminés issus de la digestion). Si vous êtes adepte de la musculation, il est important de comprendre que ce n’est pas réellement au cours d’une séance qu’il y a gain de volume mais lors de la phase de récupération. La récupération a aussi pour dessein de permettre de faire le plein d’énergie. Après la pratique d’une activité physique, l’organisme a en effet besoin de reconstituer le stock d’énergie afin de se préparer à un autre effort à venir. C’est le phénomène dit de surcompensation.

À quelle fréquence devrait-on faire du sport ?

L’Organisation mondiale de la Santé recommande de pratiquer 150 minutes par semaine d’activité physique modérée, ou 75 minutes d’activité physique intense. 150 minutes par semaine, soit 50 minutes trois jours par semaine. C’est un très bon équilibre qui permet au corps de récupérer et de ne pas être traumatisé ! Et sachez qu’il vaut mieux faire davantage de petites séances qu’une seule (trop) longue séance. Si vous souhaitez dépasser les 150 minutes, c’est bien évidemment possible mais en diversifiant les activités. Il peut être utile par exemple d’alterner séance de course à pied et exercices de musculation. Si la course à pied dure plus de 20 minutes, veillez à pratiquer des séances brèves de musculation. Et surtout, n’oubliez pas d’écouter votre corps.

Sur le même sujet :
Quels sont les aliments à favoriser après le sport ?
Brûler des calories sans sport, c'est possible !

Experts en santé et nutrition depuis plus de 10 ans

Confidentialité totale de vos données de santé

94% de nos clients ont atteint leur objectif

Paiement sécuriséPaiement sécurisé

Tous les droits sont réservés wecookwecare.com ©