Déconfinement : ne laissez pas vos mauvaises habitudes reprendre le dessus !

Les 5 mauvaises habitudes à ne pas reprendre avec le déconfinement

Vous faites parties des personnes qui ont profité du confinement pour adopter un mode de vie sain ? Bravo ! En effet, de nombreux Français ont choisi de surveiller de près leur alimentation et de se mettre au sport afin de ne pas voir les kilos s’accumuler en période de confinement. Mais maintenant que le déconfinement est entamé, nombre de bonnes habitudes sont tombées aux oubliettes pour que surgissent celles d’antan… C’est le moment de chasser le naturel qui revient bien trop vite au galop !

Le top 5 des mauvaises habitudes à ne pas reprendre avec le déconfinement

1- Avaler son repas en 5 minutes

Si vous faites partie des (mal)heureux qui ont repris le chemin du bureau, vous avez vite retrouvé votre rythme effréné d’avant confinement. La pause déjeuner d’une heure, Très peu pour vous ! Vous êtes plutôt adepte du sandwich avalé en 3 minutes devant votre écran ? C’est pourtant une très mauvaise habitude car la sensation de satiété met 20 minutes à pointer le bout de son nez. Manger trop vite favorisera donc une prise alimentaire plus conséquente. Manger rapidement suggère aussi une mastication trop faible ce qui favorisera les ballonnements, car l’estomac aura un travail de dégradation des aliments plus conséquents.

2- Faire l’impasse sur le petit-déjeuner

Lorsque vous étiez confinés, vous preniez le temps de prendre un bon petit-déjeuner avant d’entamer la journée ? Sauf qu’avec le retour au bureau et les transports, vous avez recommencé à faire l’impasse ? Ce n’est pas la solution. D’une part car le petit-déjeuner devrait assurer 15 à 20% de vos besoins énergétiques journaliers et, en faisant l’impasse, les réserves en glucides nécessaires au bon fonctionnement musculaire et cérébral ne sont pas rechargées. Sauter le petit-déjeuner favorise d’autre part les grignotages compulsifs en milieu de matinée (le fameux croissant de 10h) ou alors un déjeuner gargantuesque… c’est le principe même de la compensation !

3- Grignoter devant son écran au bureau

Peut-être que le retour au bureau augmente votre stress quotidien. Pour vous détendre, vous appréciez un paquet de bonbons ou quelques gâteaux, que vous mangez sans même en avoir conscience alors que vous travaillez. Grignoter devant son écran passe presque inaperçu, tant le grignotage apparaît accessoire. C’est pourquoi les grignotages au bureau sont si fréquents et ont un impact non négligeable sur l’apport calorique. Si vous avez le petit creux de 16h, très bien, ne vous retenez pas, mais faites une pause loin de votre écran pour vous accorder une collation équilibrée (les bonbons ne constituent pas exactement une collation équilibrée…).

4- Abuser des plats à emporter ou en livraison

Le confinement vous a peut-être incité à retrouver le chemin des fourneaux et à manger, non sans fierté, majoritairement du fait-maison. La fermeture des enseignes de restauration ne vous a guère laissé le choix. Sauf que, petit à petit, ces enseignes ré-ouvrent en proposant à emporter ou en livraison. Et vous ne résistez que difficilement à une bonne pizza ou à un burger après une longue journée. Mais cela fait exploser le compteur de calories. Pour gagner du temps sur vos dîners de la semaine, pourquoi ne pas s’initier au batch cooking ? Le principe est simple : consacrez 2 heures le dimanche à cuire certains aliments qui vous seront ensuite utiles dans la semaine. Ou bien cuisinez davantage le week-end et pensez à congeler le surplus : vous gagnerez du temps en rentrant et pourrez manger équilibré.

5- Faire des apéros à gogo

Après de longues semaines sans voir vos amis, les retrouvailles vous ont fait le plus grand bien. Sauf qu’il ne faut pas se mentir : les retrouvailles entre amis sont souvent synonymes d’apéros à rallonge, durant lesquels vous ne comptez pas les bouteilles vidées. Sauf que l’alcool est constitué de calories vides, qui n’apportent rien à votre organisme hormis des calories. Avec l’été qui arrive à grands pas, vous pouvez miser sur des boissons fraîches pour commencer, composées d’eau et de fruits frais (citron, framboises, fraises…) accompagnées de menthe. Pour la suite, pourquoi pas boire du champagne ? Le champagne a en effet une plus faible teneur en calories que le reste des boissons alcoolisées et, au prix de la bouteille, vous limiterez forcément les verres vidés. Et pensez à remplacer les chips par des fruits secs, des tomates cerises ou des dips de légumes frais.

Sur le même sujet :
Les nouvelles habitudes alimentaires du confinement
5 astuces pour perdre les kilos pris pendant le confinement