Faut-il éviter des aliments en cas de canicule ?

certains aliments sont-ils à éviter en vas de canicule ?

L’été est loin d’être terminé et vous avez du mal à supporter les chaleurs estivales et les périodes de canicule ? Et saviez-vous que le contenu de votre assiette a aussi une incidence sur votre corps par fortes chaleurs ? Explications.

5 aliments à éviter en cas de canicule

1- L’alcool

Sans nul doute le plus gros piège de l’été car, à mesure que les températures grimpent, notre attrait pour le rosé ou la bière bien fraîche augmente. Seulement, lorsque nous buvons de l’alcool par fortes chaleurs, c’est l’inverse de l’effet attendu : nous ne nous hydratons nullement et, bien au contraire, nous favorisons notre déshydratation.

2- Les gâteaux et les pâtisseries

Les gâteaux, pâtisseries et autres merveilles industrielles sont à bannir autant que faire se peut lors des épisodes de fortes chaleurs. Mais pourquoi ? Tout simplement parce que leur teneur en glucides et en lipides est telle que notre organisme va avoir davantage de mal à les digérer. Ils ont en outre une très faible teneur en eau, contrairement aux fruits.

3- Le café et le thé

La présence du thé et du café dans ce classement est presque plus trompeuse que l’alcool. Pour comprendre leur présence ici, il faut se souvenir que ce sont des boissons diurétiques, c’est-à-dire qui augmentent la sécrétion urinaire (jusqu’à 1 litre de plus par jour). Une consommation trop conséquente de café ou de thé va donc contribuer à diminuer le niveau d’hydratation du corps.

4- La viande rouge

Si la viande rouge fait partie des viandes les plus grasses, c’est aussi la viande que l’on a tendance à commander au restaurant ou lors d’un barbecue. Et quelle erreur ! Les viandes à forte teneur en matières grasses sont relativement peu digestes et vont demander à l’organisme davantage d’efforts, ce qui va favoriser la thermogenèse (production de chaleur par l’organisme). Les viandes grasses comme la viande rouge sont également très peu chargées en eau…

5- Les fritures

Si elles sont très consommées en été, elles sont pourtant loin d’être équilibrées et ne favorisent nullement l’hydratation de l’organisme. Au contraire, les fritures sont surchargées en sel et en matières grasses et à faible teneur en eau. Difficiles à digérer, elles vont donc favoriser la thermogenèse et ainsi la déshydratation. À éviter donc, mais ce n’est pas comme si c’était étonnant.

Sur le même sujet :
L’eau permet-elle de perdre du poids ?
Nos recettes de salades d’été composées