Que valent les faux sucres ?

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 
Dans les sodas, dans les yaourts, dans les bonbons ou encore dans les chewing-gums... Les édulcorants sont partout ! À tel point que nous les consommons tous les jours et parfois même à tous les repas. Sur les étiquettes, ces molécules chimiques de synthèse au pouvoir sucrant intense se cachent sous le nom de sucralose, acésulfame K, aspartame, sorbitol, xylitol, mannitol ou même stéviol. En France, plus de deux milliards de produits édulcorés sont consommés chaque année. Les sucrettes occupent la première marche du podium avec 70% du marché français. Ces comprimés édulcorés sont deux fois plus chers que le sucre mais leur pouvoir sucrant est plus intense. À titre d'exemple, une sucrette équivaut à 2 morceaux de sucre et n'affiche pourtant aucune calorie ! Dans les sodas, dans les yaourts, dans les bonbons ou encore dans les chewing-gums... Les édulcorants sont partout ! À tel point que nous les consommons tous les jours et parfois même à tous les repas. Sur les étiquettes, ces molécules chimiques de synthèse au pouvoir sucrant intense se cachent sous le nom de sucralose, acésulfame K, aspartame, sorbitol, xylitol, mannitol ou bien encore stéviol. En France, plus de deux milliards de produits édulcorés sont consommés chaque année. Les sucrettes occupent la première marche du podium avec 70% du marché français. Ces comprimés édulcorés sont deux fois plus chers que le sucre mais leur pouvoir sucrant est plus intense. À titre d'exemple, une sucrette équivaut à 2 morceaux de sucre et n'affiche pourtant aucune calorie ! Mais contrairement aux idées reçues, les produits édulcorés ne sont pas forcément plus light. En effet, les produits édulcorés contiennent souvent plus de matières grasses pour optimiser le goût et la texture du produit ce qui les rendent au final souvent plus caloriques ! Quant au fait de savoir si les produits édulcorés sont meilleurs que le sucre pour la santé, l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation a tranché : les édulcorants ne sont ni dangereux, ni bénéfiques pour la santé humaine. À l’heure actuelle, aucune étude sérieuse ne permet de penser que la consommation d’édulcorants artificiels pourrait être une cause de diabète, de surpoids ou d’obésité. L’Europe a cependant fixé une dose limite pour éviter les dangers. Pour la saccharine contenue dans les sucrettes, une femme de 60 kg ne doit pas consommer plus de 5 mg/kg/j soit 2000 boîtes par mois. En respectant cette limite, il n’y aurait aucun risque pour la santé ! À lire également sur le même sujet : Stévia : la plante qui révolutionne le sucre L’aspartame nuit à la perte de poids !

Experts en santé et nutrition depuis plus de 10 ans

Confidentialité totale de vos données de santé

94% de nos clients ont atteint leur objectif

Paiement sécuriséPaiement sécurisé

Tous les droits sont réservés wecookwecare.com ©