garder la forme en automne

Comment garder la forme en automne ?

Vote utilisateur: 4 / 5

Etoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles activesEtoiles inactives
 

Les jours raccourcissent, la fatigue s’accumule, le couvre-feu plombe le moral… les planètes semblent alignées pour faire de l’automne une saison détestée. Mais comment garder la forme en automne ? Suivez le guide avec nos astuces testées et approuvées !

5 astuces pour garder la forme en automne

1- Faites du sport

Nous avons tendance à nous répéter mais ce n’est pas pour rien : le sport est un formidable allié du moral et de l’énergie ! Lors de la pratique d’une activité physique, des endorphines, ou hormones du bien-être, sont libérées, augmentant ainsi la sensation de bien-être et diminuant de fait stress et anxiété. L’activité physique favorise également la libération de dopamine, un neurotransmetteur impliqué dans le système de récompense qui contribue à l’état euphorique après la séance. Et bonne nouvelle : plus l’activité est répétée, davantage le métabolisme augmente.

2- Profitez du soleil (quand il est là)

Les jours raccourcissent rapidement en automne et cette luminosité amoindrie va perturber notre rythme circadien. En effet, notre horloge interne n’est plus réellement en phase avec l’alternance jour/nuit et la sécrétion de mélatonine (hormone du sommeil) est altérée. Conséquence ? Une fatigue persistante s’installe et le moral est en berne. Aussi, dès que vous voyez le soleil pointer le bout de son nez, allez vous promener. Car l’exposition au soleil favorise la sécrétion d’endorphines et la sensation de bien-être mais booste aussi le système immunitaire via la synthèse de vitamine D.

3- Mangez de tout en quantités mesurées

Lorsque les températures diminuent, notre envie de salades healthy est vite remplacée par l’envie de tartiflettes, raclettes et autres merveilles fromagères. Si ces plats sont autorisés de temps en temps, ils ne constituent pas une alimentation équilibrée. Or, c’est l’équilibre alimentaire qui permet d’apporter à l’organisme les vitamines et minéraux nécessaires à notre forme. De plus, lorsque nous mangeons trop et trop gras, la sensation de trop plein de l’estomac va contribuer à ralentir les activités du système nerveux parasympathique qui intervient dans le ralentissement de la fréquence cardiaque. Un repas trop lourd va donc vous fatiguer plus que de raison.

4- Dormez

Vous l’avez sans doute remarqué : lorsque nous (ou notre moitié) manquons de sommeil, nous sommes bien plus irritables et avons une patience (très) limitée. Et si le manque de sommeil s’accumule, nous ne supportons presque personne ! Oui, le manque de sommeil semble bel et bien avoir un impact sur la capacité à gérer nos émotions, via l’amygdale qui joue un rôle capital dans la régulation de ces dernières. Plusieurs études ont étudié le rapport entre sommeil et dépression. Chez des personnes privées de sommeil, il apparaît que l’activité de l’amygdale est moins bien régulée, favorisant la déprime voire la dépression.

5- Prenez du temps pour vous !

Arrêtons de faire semblant : nous passons la majorité du temps à courir partout et à optimiser notre quotidien. Le travail, les enfants, la gestion de la maison, la cuisine, les courses, le ménage… les tâches s’accumulent sans que nous ayons le temps de souffler entre deux. Et nous laissons inéluctablement nos petits plaisirs de côté pour se concentrer sur la to do list hebdomadaire. Eh bien ça, c’était avant ! Il est capital de penser à soi, de s’accorder des moments de pause CHAQUE jour. Alors, chaque matin essayez de prendre 15 à 30 minutes pour vous et le soir au moins 1 heure, pour avoir le temps de décompresser.

Sur le même sujet :
Faire face à la fatigue grâce à l'alimentation
Quelle alimentation adopter pour booster son système immunitaire ?

Experts en santé et nutrition depuis plus de 10 ans

Confidentialité totale de vos données de santé

94% de nos clients ont atteint leur objectif

Paiement sécuriséPaiement sécurisé

Tous les droits sont réservés wecookwecare.com ©